Visite de l’épicerie solidaire étudiante AESSEL 87  en compagnie de Jamal Fatimi.
Nous avons pu échanger sur les questions de précarité étudiante exacerbée par la crise, et de l’engagement par le bénévolat.
Le travail de l’association créé un le lien avec le tissu associatif du quartier et les autres associations caritatives de Haute-Vienne. L’Aessel c’est : plus de 100 bénévoles, pour près de 1 000 étudiants bénéficiaires, ainsi que quelques familles du quartier. Ils distribuent également des colis alimentaires chaque semaine.
Les jeunes bénévoles, les bénéficiaires, trouvent à l’association un espace convivial, un lieu d’échanges, qui, au delà du service aux  autres, crée du lien et repousse la sensation d’isolement que nombre d’étudiants vivent depuis de nombreux mois.