Suite au partage d’une pétition publiée par « la ligue des conducteurs » vous avez été près d’une centaine à m’interpeller au sujet de la vignette Crit’air, dispositif qui permet de créer des restrictions de circulation en voiture en fonction de la qualité de l’air.

La pastille Crit’air joue le rôle d’un certificat « qualité de l’air », qui, apposé sur les voitures, permet de les classer en fonction de leurs émissions polluantes. Le port de ces vignettes sur le véhicules n’est demandé que dans les zones à circulation restreinte ou lors de la mise en place d’une circulation différenciée, par exemple lors d’un pic de pollution.

Limoges et le département de Haute-Vienne ne sont concernés par aucun des deux dispositifs :

  • Des zones à circulation restreinte n’ont été mises en place qu’à Paris, Grenoble, Lille, Strasbourg, Lyon et Toulouse et aucun projet de cette nature n’est en discussion pour la Haute-Vienne ;
  • La qualité de l’air dans la région Limousin est l’une des meilleures de France (88% des indices journaliers de l’air sont « bons » ou « très bons »). La mise en place de dispositifs de circulation différenciée n’est pas on plus à l’ordre du jour.

Pour en savoir plus sur la qualité de l’air dans les communes de Nouvelle-Aquitaine : atmo-nouvelleaquitaine.org