L’artiste Devo était à l’honneur ce mardi 3 septembre à Limoges avec le vernissage de son exposition de dessins « Les Illustrés de la Nouvelle-Aquitaine ». L’événement s’inscrit dans le cadre du Salon international de la caricature, du dessin de presse et de l’humour de Saint-Just-le-Martel. Comme tous les ans, une première exposition est organisée début septembre, avant l’ouverture du salon à Saint-Just à fin du mois (le 28 pour cette édition 2019).

La soirée s’est déroulée  dans une atmosphère empreinte d’émotion, en l’absence de Gérard Vandenbroucke, décédé le 15 février dernier. L’ancien maire de Saint-Just-le-Martel accompagnait toujours de son âme bienveillante et de son regard malicieux cet événement culturel majeur. C’est peu dire qu’il nous a manqué.

Les visiteurs n’en ont pas moins découvert avec plaisir le travail de Devo qui avec ses crayons donne un ou plutôt quarante visages à notre région Nouvelle-Aquitaine. Pour qu’un territoire existe, il faut que ses différentes composantes se reconnaissent une identité. Cette identité peut reposer sur des paysages, une histoire commune, une langue ou encore sur le patrimoine. Mais l’identité territoriale peut aussi être incarnée, autour de personnalités fortes et fédératrices que l’on relie immédiatement à une terre.

Pour une région récente comme la Nouvelle-Aquitaine, le défi est  de taille car ce territoire est non seulement vaste – c’est la plus grande collectivité territoriale de métropole – mais il est également riche en personnalités. Certaines sont célèbres et immédiatement rattachables à leurs terres : Montaigne à Bordeaux, Jacques Chirac en Corrèze, Georges Guingouin à Limoges. Mais soyons francs : quand on évoque la Nouvelle-Aquitaine, il n’y a pas vraiment de nom qui vient à l’esprit pour incarner ce territoire dans sa globalité.

C’est donc tout à l’honneur de Devo d’avoir choisi de rassembler les différentes personnalités historiques, sportives, artistiques ou politiques qui, des plus connues aux plus discrètes, donnent un visage multiple à la Nouvelle-Aquitaine. Ses dessins ingénieux et ludiques invitent à deviner qui se cache derrière les caricatures à l’aide de quelques indices.

C’est donc un grand bravo que j’adresse à l’artiste pour ses œuvres qui nous permettent de redécouvrir notre région. Je suis particulièrement fière qu’elles soient exposées à Limoges qui est – faut-il le rappeler ? – la deuxième agglomération de la Nouvelle-Aquitaine. Il est donc naturel que notre ville accueille cette très belle exposition qui met si bien en valeur une région qu’il nous appartient de construire. Je ne doute pas que le regard de Devo et son dessin si particulier aiderons les Néo-Aquitains à s’approprier les grandes figures régionales et à partager une identité sur laquelle nous pourrons bâtir une communauté de destin.

Je tiens à remercier Monsieur le Président Alain Rousset de m’avoir invitée à cet événement. J’adresse également tous mes remerciements à Guy Henneqin, Philippe Henry et Sébastien Peaudecerf qui président le salon international de la caricature, du dessin de presse et de d’humour de Saint-Just-le-Martel auquel je me rends toujours avec plaisir.