✅ Ce lundi 15 juin, l’Assemblée Nationale a adopté en première lecture un texte de loi aménageant une cinquième branche de la sécurité sociale.

Pour rappel, les quatre branches de la sécurité sociale existantes sont les suivantes : la branche vieillesse (qui couvre les retraites); la branche maladie (invalidité, maternité…); la branche famille (prestations familiales); accidents du travail.

➡️ Quel est l’enjeu de la création d’un cinquième risque pour la dépendance?

Reconnaître l’existence d’un cinquième risque, ou d’une cinquième branche, dans la sécurité sociale, c’est sanctuariser le financement de cette branche, et donc faire du risque couvert l’une des priorités de l’action publique.

C’est ce à quoi procède ce projet de loi, qui propose des pistes de financement de la dépendance, notamment en affectant une partie des revenus issus de la CSG (15%) à cette branche à partir de 2024, soit 2,3 milliards supplémentaires par an. Cette première modalité de financement devrait être complétée par d’autres ressources qui seront détaillées d’ici à la fin de l’année 2020.

Concrètement, cette cinquième branche devrait permettre de mieux financer les aides aux personnes dépendantes : aides au maintien à domicile, financements supplémentaires dans les EHPAD….