Ce samedi 15 juin, j’ai participé à la remise des prix du concours « défense et illustration de la langue française ».

Ce prix est décerné par l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques pour le département de la Haute-Vienne, et couvre les niveaux allant du CM1 à la 1ere. Un élève d’Ambazac s’est même vu décerner la 1ere place nationale pour la section CM2.

 

« Défense et illustration de la langue française » est le titre d’un poème de Joachim du Bellay : lorsqu’il a été écrit, en 1549, il s’agissait de prouver la dignité de cette langue, qui était alors considérée comme barbare et vulgaire en comparaison du grec et du latin.

 

470 ans plus tard, notre langue est devenue incontournable, d’abord et bien évidemment en France, mais aussi de par le monde.

 

👉 C’est aujourd’hui la 2ème langue la plus apprise sur la planète après l’Anglais avec 132 millions d’apprenants.

👉 C’est également la 5ème langue la plus parlée avec 300 millions de locuteurs, soit 4% de la population mondiale.

 

La maîtrise de la langue française reste toutefois un enjeu d’actualité :

 

👉 Le français reste une langue complexe : avec le Russe et le Mandarin, c’est la langue la plus riche en vocabulaire

👉 La baisse de la lecture entraîne une diminution de la bonne connaissance de l’orthographe et de la syntaxe

 

Des initiatives de l’acabit de ce concours sont nécessaires, car elles permettent de valoriser la créativité, la connaissance et l’amour de la langue française, à un âge crucial pour son apprentissage.

Je tiens à remercier l’AMOPA et à féliciter les lauréats et participants de cette édition du concours.