Ce dimanche 25 avril, comme chaque dernier dimanche d’avril, nous rendons hommage aux victimes de la déportation.

Il y a 76 ans, une grande partie des camps étaient libérés, révélant aux yeux du monde l’enfer concentrationnaire.
Se rappeler cette horreur de l’Histoire, tirer les leçons de ce à quoi certaines idéologies conduisent, pour que de tels faits ne se reproduisent pas. Nous devons poursuivre cet important devoir de mémoire et ne jamais oublier.