#DirectCirco

 

Echanges avec les élèves de 3ème2 du collège Guy de Maupassant.

 

Le 21 octobre dernier, nous avons fait ensemble le rallye citoyen 🏃‍♀🏃‍♂🔍
Nous avions prévu une nouvelle rencontre dans leur collège pour parler ensemble de la fonction de députée.

 

Leurs questions ?

 

✅ Est-ce plus dur pour une femme d’être députée ? 👀

 

Oui, c’est plus dur car nous vivons dans une société où les femmes qui s’imposent sont encore mal vues. Et en politique, on est obligé de s’imposer. Ce qui malheureusement peut être mal vu. Ce qui est dommage aussi, c’est que dans le milieu politique, la solidarité entre femmes ne joue pas assez. Les femmes devraient s’entraider plus, et moins réfléchir en termes d’affinités politique. Car malheureusement, la misogynie dont nous sommes victimes peut s’observer dans tous les partis.

 

✅ Combien d’heures travaillez-vous par semaine ? ✍🏻

 

Bien plus de 35 heures ! En général, à l’Assemblée, les séances commencent à neuf heures du matin, et durent parfois jusqu’à plus de minuit. En circonscription, les journées commencent aussi très tôt. Les rencontres, rendez-vous et visites que je fais en Haute-Vienne imposent de faire beaucoup de trajet, avec à la clé des journées à rallonge. A tout ça, il faut ajouter le temps de traiter les dossiers de fond : prendre connaissance des lois avant de les voter, répondre aux courriers, appuyer des procédures administratives, faire le lien entre le terrain et les cabinets ministériels pour relayer les demandes…

 

✅ Quelles études faut-il faire ? 👩‍🎓🧑‍🎓

 

Aucune en particulier ! Les députés ne sont pas « recrutés » en fonction de leurs compétences, ils sont élus pour représenter leurs concitoyens. Cela étant dit, certaines professions sont surreprésentées sur les rangs de l’Assemblée, comme les avocats ou les médecins, ou encore les chefs d’entreprise… Mais il n’y a pas de généralité. Plusieurs députés sont agriculteurs ou anciens agriculteurs, par exemple ! Avoir fait des études de droit peut représenter un avantage pour les députés qui découvrent l’Assemblée, mais les nouveaux venus apprennent vite. Ce qui est nécessaire, pour être député, c’est surtout d’être prêt à s’investir à 100%, de bien connaître son territoire, et de ne pas compter ses heures. Ca ne s’apprend pas à l’université.

 

De riches échanges autant pour eux que pour moi.

Merci au directeur de ce bel établissement, Monsieur Rebet, pour son accueil, Monsieur Bourdelas, Professeur d’Histoire-Géographie, et aux élèves pour cette heure dédiée à la citoyenneté 🇫🇷.

 

2022-01-25T16:16:57+00:0020 janvier 2022|