Communiqué de Presse

Limoges, le 04 mai 2020

À compter du 11 mai, la reprise de l’école se fera de façon progressive. La priorité est donnée aux élèves, pour qui les apprentissages sont les plus déterminants pour la suite de leur parcours éducatif.

Nous avons souhaité organiser une réunion en visioconférence avec des responsables d’associations de parents-d’élèves. Il s’agissait de recueillir leurs retours d’expériences de la continuité pédagogique, et relayer leurs interrogations à une semaine de la reprise.

Une majorité s’accorde à reconnaître la réelle adaptation des enseignants. Toutefois tous soulignent que l’enseignement à distance exacerbe les inégalités sociales préexistantes. C’est sans doute là une raison suffisante pour redémarrer la classe.

Face à l’anxiété des parents d’élèves, nous avons rappelé que le protocole sanitaire national de reprise des cours reste un cadre fiable. Pour autant il convient de souligner le rôle central des municipalités et du corps enseignant, pour mettre en application de façon efficace ces prescriptions.

Les inquiétudes portent sur le respect des conditions sanitaires. Les établissements et les mairies mettront en place les mesures adaptées au cas par cas.

Au delà du temps scolaire de vrais questionnements se posent en matière de temps périscolaire, de restauration et de transport en commun. Là également nous avons rappelé la nécessité de faire confiance aux collectivités en compétences de ces sujets.

Nous avons tous ensemble convenu d’un retour d’expérience sur cette reprise d’ici fin mai.

 

Sophie Beaudouin-Hubière  
Députée de la 1ère circonscription de Haute-Vienne

Pierre Venteau
Député de la 2ème circonscription de Haute-Vienne