En séance j’ai défendu un amendement visant à rendre le Pass Sanitaire obligatoire aux élus pour accéder à l’Assemblée nationale, au Sénat et autres assemblées territoriales.
Comment nous, élus, pourrions nous demander aux Français ce que nous ne nous appliquerions pas à nous même en premier lieu ? C’est une question d’exemplarité ! Alors que la grande majorité de mes collègues fait preuve d’une grande probité et d’un grand sens des responsabilités dans l’exercice de son mandat, mon amendement a été rejeté à une large majorité. Je le regrette. (Adopté, il aurait peut être été retoqué par le Conseil Constitutionnel)
Oui, je suis favorable au Pass Sanitaire. Je sais, j’entends, ce que cette obligation a de contraignant.
Ne nous y trompons pas la contrainte aujourd’hui c’est le virus du Covid-19. La 4ème vague est là. Le variant Delta est particulièrement contagieux. Les contaminations sont en croissance exponentielle. Nous devons tout faire, tous ensemble, pour freiner ce rebond épidémique !
Avoir le Covid n’est jamais anodin même quand la maladie ne conduit pas à l’hospitalisation. Nombreux sont ceux qui souffrent de séquelles, parfois très invalidantes, le Covid-Long et ce quelque soit leur Age.

En cette période où nous avons tous envie et besoin de détente, de moments conviviaux, n’oublions pas que le virus est toujours là.