Ce samedi j’assistais aux Assises Nationales de France Folklore qui se tenaient cette année à Limoges.
Présentations de leurs travaux de l’année sur l’impact de la modernité et des modifications des voies du commerce à la fin du XIXème siècle, sur les traditions et la vie de nos campagnes.
Le partage et la transmission des rites et traditions de nos territoires se font dans la gaité, la bonne humeur, comme des repères qui nous permettent de mieux comprendre l’histoire de nos régions, notre Histoire commune pour être bien ancrés dans notre époque.
La connaissance des histoires de nos régions pour mieux s’inscrire dans notre Histoire.