Ce 21 juillet, à Saint-Gilles-les-Forêts nous commémorons le 75ème anniversaire de la bataille du Mont Gargan.
Il y a 75 ans des jeunes résistants âgés de 18 à 28 ans ont combattu l’occupant nazi, certains perdant la vie dans ces combats acharnés.
75 ans après, le temps passe et fait son œuvre.
Afin que le souvenir des jours sombres ne s’efface pas nous devons entretenir la mémoire et rendre hommage à ceux qui ont combattu pour notre liberté, contre « la bête immonde ».
Alors que notre continent européen fut asservi par le nazisme, aujourd’hui des mouvements ouvertement racistes et xénophobes refont surface. Face à cette résurgence d’opinions à l’antithèse des valeurs prônées par la Résistance, il nous appartient, à nous les descendants de ces héros, d’être vigilants et attentifs.
Je tiens à remercier tous ceux qui œuvrent chaque jour pour que cette mémoire demeure vivante.